Gaston

Français

BD occasion

BD occasion, Boules vitales (Les) : Masson, Les boules vitales

Masson , Ricard
Futuropolis

BD OCCASION. Album cartonné, 127 pages, impression couleur.

7,99 €

Ce produit vous rapporte 8 point(s) fidélité. 8 points = 0,08 €.

En stock
Expédié sous 48h

Caractéristiques

Masson, Les boules vitales 27.2 cm

17,25 €

19 x 1,6 x 27,2 cm 614 g

fut-albouvit

occasion

BD occasion, Boules vitales (Les) : Masson, Les boules vitales © Futuropolis / Masson - Ricard

ZOOM

Description

Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...Les Boules vitales est une comédie truculente par deux auteurs bien particuliers, puisque l'un est scientifique (Sylvain Ricard) et l'autre médecin (Charles Masson). Tous deux nous avaient habitués dans leurs précédents livres à un ton sombre, à des récits plutôt durs. Ensemble ils proposent une chronique amoureuse pas vraiment platonique... Comme quoi les préservatifs peuvent protéger de tout, mais pas forcément de l'amour. Inattendu et... réjouissant ! Ernest est un serial-baiseur. (Comme il aime à se surnommer lui-même.) Une de ses techniques de drague consiste à se rendre sur les marchés bio. Là, 'y a plein de sirènes qui ne demandent qu'à se faire attraper' et parmi celles-ci, Peggy, 'un petit cul en forme de coeur !'. Malgré sa balourdise, la sirène se laisse prendre dans ses filets. Peggy pourrait être le sommaire d'un journal féminin à elle toute seule. C'est une synthèse humaine de toutes les rubriques : mode, société, connaissance de soi, recettes de cuisine, horoscope... L'entente entre Ernest et Peggy passe par le sexe. Même si ce premier fait quelques efforts intellectuels pour s'intéresser au Feng Shui et autres pratiques New Age chères à Peggy, c'est clairement pour pouvoir continuer à coucher avec elle. Et pourtant, ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux ? En tout cas, c'est ce que commencent à se dire leurs deux amis respectifs et même le psy de Peggy! Reste maintenant à savoir si l'alliance de la carpe et du (chaud) lapin et des égoïsmes de chacun est le bon ciment amoureux...

Dans la même série / même auteur